• Facebook Clean
  • LinkedIn Clean
  • Google+ Clean

© 2014 par Manoir de la Cour de Launay - JPC

Du néolithique au gallo-romain

Sites préhistoriques et protohistoriques

Le Service régional de l'archéologie de Bretagne a publié en 1998 la "Carte archéologique du canton de la Gacilly et de St Nicolas du Tertre" (rapport RAP02284), apportant en cela un éclairage salutaire sur une époque mal connue de notre histoire dans le sens où les seules sources consistent en des vestiges physiques qui existent encore ou auront disparu selon qu'ici ou là, l'homme y aura porté de l'intérêt ou les aura vu comme autant d'obstacles à l'exercice de son métier ou à ses déplacements. C'est de ce rapport que nous tirons les éléments et cartes ci-dessous. 

Si aucune trace d'un habitat néolithique n'a encore été retrouvée sur la commune des Fougerêts et à fortiori à Launay, force est de constater​ que notre commune est entourée au nord de l'Oust par des sites préhistoriques et protohistoriques : Saint-Martin-sur-Oust, Saint-Nicolas-du-Tertre, Carentoir, La Gacilly et Glénac. Faut-il en conclure que si aucun site néolithique n'a été observé aux Fougerêts, c'est moins par le fait qu'il n'y en ait pas que par le fait qu'on ne les ait pas encore trouvés.

Comme indiqué page 22 dudit rapport, "nombre de ces vestiges ont disparu ou été réutilisés pour la construction de maisons, voire dans la construction du canal de Nantes à Brest" qui constitue la frontière sud de la commune.

Le site protohistorique le plus proche de Launay (entouré en rouge sur la carte pour le situer dans l'espace) est celui des 10 tumuli de la Forêt Neuve sur le territoire de Glénac : voir croquis ci-dessous.

La page 11 du rapport précise que le remembrement des dernières années a entrainé la destruction de nombreuses haies et la disparition d'anciens chemins et ajoute que :

"il a été très actif sur des communes com-me St Martin et Les Fougerêts. Les par-celles cultivées ont également subi un épierrement intensif.

Cela signifie aussi qu'il reste peu de chances pour retrouver des haches ou des moellons liés à un habitat"

Dans ces conditions, ne pas retrouver n'est pas synonyme d'inexistant et de nouvelles recherches permettront peut-être d'affirmer que la commune de Les Fougerêts, à l'instar des communes qui l'entourent, a bien abrité un ou des sites néolithiques (cqfd)

Implantations gallo-romaines

L'époque gallo-romaine a laissé davantage de traces encore dans les environs jusqu'à proximité de Launay, mais redéfinissions d'abord où se situaient les Fougerêts dans le paysage des civilisations de l'époque. 

Le rapport 02284 du SRA nous dit encore que "ce territoire aurait appartenu à la cité des Coriosolites. Situé aux Confins de cette cité, l'Oust symboliserait cette frontière entre celle-ci et celle des Vénètes au sud."

Si le sol de la commune des Fougerêts n'a jamais bénéficié de fouilles archéologiques permettant d'attester l'ancienneté de l'occupation de ce territoire, nous pouvons affirmer que la proximité de l'Oust a marqué un certain intérêt de longue date, intérêt économique mais aussi militaire.

La carte des sites gallo-romains du rapport 02284 du SRA montre toute la densité de ces implantations sur l'ancien secteur du canton de la Gacilly et notamment autour de Carentoir, Tréal et Quelneuc. Au sud du territoire, qui nous intéresse, les implantations sont plus rares mais le rapport précise que beaucoup d'entre eux resteront inconnus faute de recensement.

 

On y voit ensuite une succession de sites le long de l'Oust dont celui des Boissières aux Fougerêts qui est situé à 800 m à vol d'oiseau de la Cour de Launay que nous avons entouré en jaune sur la carte.

Le site médiéval de la Cour de Launay est environné d'anciennes implantations gauloises et gallo-romaines  de part et d'autre de l'Oust. Ainsi, le versant sud de la rivière présentait un habitat gaulois à Cranhac (1,5 km à vol d'oiseau de Launay). Des villas gallo-romaines sont recensées dans la commune voisine de Peillac (Pauliac).

Une voie romaine, empruntant cette commune, traverse l'Oust à l'endroit appelé "le Passage des Romains" au lieu-dit "Le Landa" et les vestiges d'un important camp retranché de 300 m de long et 70 à 100 m de large y ont été retrouvés.

(voir rapport RAP03121 du SRA de Bretagne - page 113)

Comme évoqué plus haut, à proximité de la Cour de Launay se situe, sur la commune des Fougerêts, au lieu-dit "Les Boissières" (versant nord de l'Oust) le site d'une vaste villa gallo-romaine qui a été détruit en 1974 à l'occasion d'un chantier de construction. Cette villa dont les murs d'une cinquantaine de mètres de long sur 10 de large montrait l'importance de cette construction et donc de son emplacement.

(voir rapport RAP01053 du SRA de Bretagne)

Croquis extrait du rapport 01053 du SRA

Carte MAPPY

Gallia - tome 33 - fascicule 2 - p333-367

Nul doute que l'intérêt que présentait ce territoire et la proximité de la rivière Oust pour les Romains ne s'est pas estompé aux yeux de leurs successeurs et de la population avec leur départ.

Le rapport 02284 précise encore qu'au Vème siècle, le territoire objet de l'étude (dont les Fougerêts) serait toujours sous la domination du peuple des Curiosolites

Les Fougerêts étaient rattachés à la paroisse gallo-romaine de Glénac.

La voie de communication naturelle qu'est la rivière avait un intérêt économique certes, mais était aussi un danger en facilitant la remontée de forces belliqueuses à l'intérieur des terres. Si nous disposons de peu de données sur la deuxième moitié du premier millénaire de notre ère, certains affirment que la traversée de l'Oust, après avoir abandonné le "Passage des Romains", s'est établie plus en aval au lieu dit actuel "Le Pont d'Oust". Dès lors, l'emplacement sur lequel se situera la Cour de Launay devenait davantage stratégique.