Les Castellan

Pierre de Castellan & Marie de Launay

Avec le mariage de Marie de Launay et Pierre de Castellan, la seigneurie de Launay intègre une famille d'ancienne noblesse de Bretagne. Par là même, le manoir perd fort probablement ses occupants qui résident maintenant dans leur manoir de Boro en Saint-Vincent.

La réformation de 1513 reprend pour Saint-Vincent : "Noble escuier Pierre de Castellan et Marie de Launay sa femme tiennent  et possèdent en ladite parroesse les maison, garenne et métairie de Boro. Et est ledit manoir anciennement noble, quitte, exempt et franc de fouage ; et y est de présent métayer Guillaume Perrier.

En possédant la seigneurie de Boro (précédemment détenue par Charles de Launay), Pierre de Castellan et Marie de Launay doivent rendre aveu à ... Anne de Bretagne car Boro dépend directement du Duché puis du Royaume de France (Dictionnaire des châteaux et manoirs de Bretagne - Charles Floquet - Ed. Mayenne - p. 237/238). Une partie des archives de la famille se trouve donc aux Archives départementales de Loire-Atlantique ainsi qu'à la Bibliothèque Nationale de France. C'est ainsi que nous apprenons par le fonds Bethune que l’inventaire des « lettres qui estoient aux coffres de la feue Royne Anne de Bretagne » comprend « une lectre en parchemin, faisant mencion du mariage de Pierre de Castellan & Marie de Launay ».

Marie de Launay décède le 22 mai 1524, laissant pour principal héritier son fils Jacques de Castellan. (côte B2332 - Archives départementales de Loire Atlantique.)

Manoir actuel de Boro en Saint-Vincent-sur-Oust (Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0. Source : Article Château de Boro de Wikipédia en français (auteurs)

Les (de) Castellan portent d'argent à trois sangliers de sable - Nobiliaire et armorial de Bretagne - Pol Potier de Courcy

Jacques de Castellan & Anne de Lezormel

Pierre de Castellan et Marie de Launay ont un fils : Jacques de Castellan. En 1524, il est cité, ainsi que sa mère, dans les "aveus et dénombrements en la paroisse de Saint Vincent où il porte déjà le titre de Seigneur de Launay (Sources ADM - Sénéchaussée de Vannes - B 2332).

Comme dit plus haut, c'est à cette date qu'il hérite de la terre et maison noble de Launay.

Dans un "aveu, mynu et dénombrement de terres héritages et juridiction" du 1er décembre 1539 au Duché de Bretagne pour la Seigneurie de Boro (côte B2332 des Archives départementales de Loire Atlantique), Jacques de Castellan porte le titre de seigneur de Castellan, de Launay et de Boro (voir extrait ci dessous), ce qui confirme sa possession aux Fougerêts.

Jacques de Castellan épouse Anne de Lezormel de Plestin-les-Grèves en 1537. Ils auront 5 enfants dont Jean qui héritera de Launay. Jacques de Castellan fut seigneur de Launay pendant 50 ans soit l’un des règnes les plus longs.

Jean de Castellan & Anne de Bois-Brassu

Comme noté plus haut, Jean de Castellan est le fils ainé de Jacques de Castellan (source www.tudchentil.org - "Preuve pour admission comme page de la Grande Écurie de Sévère-Armand de Castelan" en 1740) et hérite du titre de seigneur de Castellan, Boro, Launay. Dans ce même document, il est dit qu'une transaction est faite le 3 juin 1575 entre Jean et son frère François, sieur du Bouays sur le partage de la succession de leurs parents. Il semblerait néanmoins que Jean ait bien hérité du titre de seigneur de Launay car nous en trouvons trace dans deux documents d'archives cités ici.

La première pièce date du 7 juin 1574 soit avant la transaction et il y est nommé "Noble homme Jan de Castelan, seigneur dudit lieu de borro Launay". Cette date est la première qui cite Jean comme seigneur de Launay.

La deuxième concerne le pré des aulnais et date du 17 juin 1575, soit après la transaction dans laquelle on le nomme toujours seigneur de Launay entre autres titres.

Acte du 7 juin 1574 - Côte E5525-35 - Fonds Castellan - Archives départementales du Morbihan

Acte du 17 juin 1575 concernant le pré des aulnais - Côte E5535-10 - Fonds Castellan - Archives départementales du Morbihan

En 1580, il se marie avec Anne du Bois-Brassu (source Généanet) et nous trouvons trace de son décès en 1627 (source Généanet).

Ils auront une descendance (Renée-Anne de Castellan mariée à François de Carné - Etat civil en ligne du Morbihan + Fonds Frelon + Généanet) mais qui ne porte plus le titre de seigneur de Launay, et pour cause, Launay sera vendu du vivant de Jean de Castellan.

En 1589, ledit Jean de Castellan lance la construction du château de Castellan sur des terres du nom anciennement possédées en Saint-Martin-sur-Oust (source : http://www.infobretagne.com/famille-castellan.htm). Il l'occupera jusqu'à son décès en 1627. C'est peu de temps après la construction de son château qu'il se sépare de Boro vendu en 1600 à François Davy (source : Fonds Galles - Armorial des terres nobles - Archives départementales du Morbihan) seigneur du Cleu et de la Tabarias, riche marchand de draps à Redon (source www.infobretagne.com - Redon). La raison en était peut-être financière car si Boro était une seigneurie prestigieuse en ce qu'elle dépendait directement du Roi de France après avoir eu comme suzerain le duc de Bretagne, il fallu trouver le financement de la construction de son château. Et en 1627 Castellan en Saint-Martin passe aux Carné par le mariage de Renée Anne de Castellan à François de Carné (source : http://www.infobretagne.com/saint-martin-sur-oust.htm)

Château de Jean de Castellan en Saint-Martin-sur -Oust

En 1602, Launay est encore aux Castellan comme vous pouvez le constater ci-contre, mais plus pour longtemps et fort probablement pour les mêmes raisons que Boro.

Un document du 13 février 1602, intitulé "Launay - foy, homage, rachat" (côté E5544/6 du fonds Castellan aux Archives départementales du Morbihan) reprend une correspondance de Monsieur de Castellan à Monsieur de Cancouet, seigneur de la Rochegestin. Le document reprend au verso l'annotation "lettres ....... à la Rochegestin par les seigneurs de Launay des Fougeray".

A noter que dans son ouvrage "l'ancienne paroisse de Carentoir- Ed. le Livre d'histoire", l'abbé le Claire note dans un renvoi de la page 145 que Launay en les Fougerets aurait été donné en dot à Anne de Couedro lors de son mariage avec Jacques de Talhouet alors que la seigneurie de Launay n'était pas dans ces familles... mais la source n'est pas notée et cette affirmation est en contradiction avec les documents d'archives auxquels nous avons eu accès.

  • Facebook Clean
  • LinkedIn Clean
  • Google+ Clean

© 2014 par Manoir de la Cour de Launay - JPC